7 personnes tuées lors d'une attaque au Mexique suscitent à nouveau des inquiétudes pour la sécurité des touristes

Dans une région de plus en plus touchée par la violence des cartels de la drogue, des hommes armés a pris d’assaut une station balnéaire Samedi, tuant un enfant et six autres personnes, selon les autorités.

Les utilisateurs des médias sociaux ont partagé des vidéos des conséquences de l’attaque dans une station balnéaire bordée de palmiers à Cortazar, une petite ville à 65 kilomètres (40 miles) au sud de Guanajuato.

Selon l’autorité de sécurité locale de Cortazar, on ne savait pas qui était responsable de la fusillade qui a tué l’enfant de sept ans, trois hommes et trois femmes, en plus d’une personne qui a été grièvement blessée.

Mais ces dernières années, des cartels de la drogue opposés ont mené des guerres sanglantes pour le contrôle des frontières de l’État et des itinéraires de trafic.

Dans une vidéo prise peu de temps après l’incident, on peut voir des adultes et des enfants étonnés passer devant un tas de cadavres.

Dans une vidéo mise en ligne, une personne non identifiée, utilisant le terme de tueurs à gage, a affirmé : « Des sicarios lourdement armés sont arrivés et c’est ce qui s’est passé.

Style de vie de voyage n’a pas pu vérifier de manière indépendante le contenu de la vidéo.

« Après l’attaque, (les assaillants) se sont enfuis, mais pas avant d’avoir causé des dommages au magasin du complexe et d’avoir pris les caméras de sécurité et le moniteur », a déclaré le service de sécurité de Cortazar dans un communiqué.

Plus de 350 000 meurtres depuis 2006

Guanajuato, un État du centre du Mexique, a connu une augmentation de la violence liée à la drogue ces dernières années.

Bien qu’il s’agisse d’un secteur industriel florissant, la région est devenue l’une des plus meurtrières du Mexique en raison de la guerre en cours entre l’organisation criminelle de Santa Rosa de Lima et le cartel de nouvelle génération de Jaliscospécialisée dans le trafic de drogue et le vol de carburant.

Depuis que le gouvernement a envoyé l’armée pour combattre les cartels de la drogue en 2006, il y a eu plus de 350 000 homicides au Mexiquedont la majorité a été imputée à la violence des gangs.

A lire également