Juan García Garrido

Le prochain 18 février le élections au Parlement de Galice 2024, en même temps que le Pays Basque célèbre également ses propres élections régionales – une coïncidence qui se produit depuis 2009 -. Tous les habitants de ces communautés sont appelés aux urnes, qu’ils vivent dans ces territoires ou à l’étranger. L’objectif, notamment dans le cas de la Galice, est de former la nouvelle Xunta, qui régira les décisions de cette autonomie pour les années à venir.

Dans le contexte des élections parlementaires galiciennes de 2024, il est essentiel de comprendre comment est composée la Xunta, le gouvernement autonome de cette communauté. La Xunta de Galicia, née après la transition vers la démocratie en Espagne, est l’axe central de l’autonomie politique et administrative de la région.

Composition de la Xunta de Galicia

La Xunta Elle est née après l’approbation de la loi de réforme politique et des décrets de 1978.. Depuis lors, il réglemente ses propres impôts, gère les impôts de l’État et prépare le budget régional. Cette évolution historique souligne l’importance de la Xunta dans l’autonomie galicienne.

Ledit organisme Il est dirigé par le Président, suivi de plusieurs vice-présidents et conseillers., chacun en charge de différents domaines gouvernementaux. Selon les informations du portail de transparence de la Xunta de Galicia, la composition actuelle comprend des domaines tels que les finances, l’environnement, les infrastructures, l’économie et la santé. La diversité des départements reflète l’étendue des responsabilités et des pouvoirs de la Xunta dans l’administration de la région.

Le processus électoral et son impact

Le système électoral de Galice, basé sur la circonscription provinciale plurinominale et le système D’Hondt, attribue 75 sièges au Parlement. Ce système, associé à la barrière électorale de 5 %, détermine la répartition des sièges et donc la formation du gouvernement. Les élections de 2024, comme mentionné sur la page officielle des élections, sont cruciales pour définir la future composition de la Xunta.

Ces sièges Ils sont répartis en 2024 comme suit: La province de Lugo aura 14 sièges, La Corogne aura 25 sièges, Pontevedra aura 22 sièges et Orense aura 13 sièges.

Depuis la création de la Xunta, différents présidents ont dirigé le gouvernement galicien. Chaque président, élu par le Parlement et nommé par le Roi, reflète les changements politiques de la région. La liste des présidents, qui va d’Antonio Rosón Pérez jusqu’à l’actuel Alfonso Rueda, et démontrent la diversité politique qui a caractérisé l’histoire de la Xunta.

La Xunta de Galice C’est un organisme important et multitâche ce qui est par ailleurs absolument crucial pour le fonctionnement et l’autonomie de la région. Les élections de 2024 seront décisives non seulement pour la composition de la Xunta, mais aussi pour pouvoir affronter de la meilleure façon possible l’avenir politique et administratif de la Galice. Dans un paysage politique changeant, ces élections offrent l’occasion de réfléchir à la direction que prendra la communauté autonome au cours des quatre prochaines années et peut-être même au-delà.

A lire également