Redacción NIUS

Les pluies intenses qui sont tombées sur la Communauté de Madrid au petit matin ont compliqué la mobilité dans la région au petit matin de vendredi, avec grands étangs d’eau sur le périphérique M-40 et coupe deux lignes de métro.

La plupart des stations météorologiques de la communauté ont collecté plus de 20 litres par mètre carré pendant la nuit, Somosierra étant en tête avec plus de 50 litres.

Les pluies ont provoqué des inondations dans M-40 et sur l’A-2, ce qui a compliqué la circulation dans l’est de la région, dans des villes comme Torrejón et Coslada, ainsi que Canillejas et Vallecas.

Urgences Madrid a signalé qu’entre 5h00 et 8h00, les pompiers de la capitale ont effectué une cinquantaine d’interventions à Madrid, la majorité utilisant des radeaux d’eau ou les branches d’arbres tombées ou risquant de tomber sur la voie publique.

Au petit matin, il a également fallu couper le tunnel María de Molina, même s’il a été rouvert dans la matinée. La même chose s’est produite avec le Métro lignes 7 et 9, coupé en début d’heure de pointe « pour des raisons techniques ».

Il pleut à Madrid

La circulation sur la ligne 7 a été interrompue entre les stations Estadio Metropolitano et Pueblo Nuevo. Route 9, de la Puerta de Arganda à Rivas Futura. Tous deux ont été rétablis peu avant huit heures du matin.

Ils ont également été enregistrés problèmes circulatoires sur le réseau Cercanías. Les trains des lignes C2, C7 et C8 n’ont pas pu s’arrêter à La Garena, dans la capitale, en raison de l’accumulation d’eau, selon l’Adif.

De même, les trains à grande vitesse qui circulent entre Madrid et León ont enregistré des retards en raison d’un incident qui affecte l’infrastructure entre les gares de Chamartín et Tres Cantos, causé par les conditions météorologiques de la région.