La Thaïlande supprimera toutes les conditions d'entrée pour les touristes internationaux

L’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) renversé cours sur les restrictions précédentes liées au COVID sur les voyageurs internationaux entrants. La politique de réouverture complète au tourisme n’exige pas que les voyageurs entrants présentent un résultat de test de coronavirus négatif ou une preuve de vaccination avant l’entrée.

Dans le cadre de sa politique de réouverture, TAT a déclaré qu’à partir du 31 mars, les visiteurs internationaux pourront prolonger leur séjour dans le pays. Les personnes bénéficiant d’une exemption de visa peuvent séjourner jusqu’à 45 jours et celles éligibles à un visa à l’arrivée peuvent rester jusqu’à 30 jours.

Une autre nouvelle politique est qu’à partir de juin, les touristes étrangers arrivant dans le pays devront payer des frais de 12 $. Selon le Straits Times, cette redevance soutiendra les visiteurs impliqués dans des accidents et développera les destinations touristiques.

Cependant, ces frais « ne seront pas perçus auprès des étrangers titulaires d’un permis de travail et d’un laissez-passer frontalier », a déclaré le ministre du Tourisme Phiphat Ratchakitprakarn.

Dans un communiqué, le directeur de TAT, Santi Sawangcharoen, a déclaré que nous « accueillons tous les visiteurs en Thaïlande sans preuve de vaccination ou sans résultat de test ATK ou RT-PCR négatif… Avec le processus d’entrée simplifié, la culture, la cuisine et la beauté naturelle dynamiques du Royaume sont en mesure de restent au centre des voyages vers Amazing Thailand.”

Les règles précédentes rendaient plus difficile pour les voyageurs internationaux de visiter la Thaïlande, mais avec l’assouplissement des restrictions, la TAT espère que davantage de touristes afflueront dans le pays.

Tout récemment, par exemple, le gouvernement a déclaré que tous les passagers entrants des compagnies aériennes devraient présenter une preuve de vaccination complète. Toute personne de 18 ans et plus devra présenter cette preuve ou se remettre de la COVID-19 au cours des 180 jours précédents.

Une autre règle en vigueur était que les voyageurs devaient présenter une police d’assurance maladie de voyage à leur arrivée. La couverture devrait couvrir au moins 10 000 $ de traitement contre les coronavirus.

En quittant le pays et en retournant dans des pays comme l’Inde et la Chine, les voyageurs devront présenter un test négatif avant de rentrer chez eux.