Tout ce que vous devez savoir sur le NOUVEAU visa pour nomade numérique du Canada

Nouvelle information concernant le programme de visa pour nomades numériques a été rendu public par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Dans le but d’attirer des entreprises et des talents qualifiés dans le pays, l’IRCC a dévoilé l’année dernière une stratégie en matière de talents technologiques qui comprend quatre volets principaux. Dans une récente déclaration, l’organisme a précisé les conditions qui pourraient empêcher les nomades numériques d’entrer dans le pays.

Sans plus attendre, voici les nouvelles mises à jour :

Un nomade numérique peut-il être employé par une entreprise canadienne?

Seulement s’ils obtiennent un permis de travail, qui est un autre type de visa.

Un visa nécessite que certaines conditions soient remplies. Les candidats doivent :

  • Travailler à l’extérieur du Canada.
  • Avoir un emploi qui leur permet de travailler à domicile.
  • Montrez qu’ils ont suffisamment d’argent pour couvrir la totalité de votre séjour de six mois au Canada.
  • mettent en valeur leurs liens avec le Canada en réservant un hébergement avec des amis ou des parents.

Ils doivent encore convaincre l’agent d’immigration de leur intention de quitter le Canada à l’expiration de leur séjour autorisé.

Quand un nomade numérique doit-il soumettre une demande de permis de travail ?

Si les nomades numériques rencontrent un employeur canadien disposé à les embaucher, ils devront demander un permis de travail au Canada.

Combien de temps un nomade numérique peut-il rester au Canada ?

Pour s’installer au Canada pour un maximum de six mois à la fois, un nomade numérique a besoin du statut de visiteur afin de travailler à distance pour un employeur international, de travailler pour lui-même en tant qu’entrepreneurs indépendants ou de fournir des services à des clients à l’extérieur du pays.

Les familles des nomades numériques peuvent-elles travailler ou étudier au Canada ?

La demande d’un permis de travail ou d’un permis d’études est nécessaire pour les membres de la famille des nomades numériques qui souhaitent travailler ou étudier dans le pays.

Permis de travail ouvert pour les titulaires de visa de profession spécialisée H-1B

Grâce à l’introduction d’un permis de travail efficace pour les titulaires de visas professionnels H-1B aux États-Unis recherchant des opportunités d’emploi au Canada, ce pays favorise également la mobilité de la main-d’œuvre en Amérique du Nord.

De nombreux experts du secteur de la haute technologie sont employés par des entreprises ayant des activités importantes aux États-Unis et au Canada. Les personnes qui détiennent actuellement des visas professionnels spécialisés H-1B aux États-Unis pourront demander l’entrée au Canada, ainsi que l’entrée de leur famille immédiate.

Les candidats sélectionnés recevront un permis de travail ouvert qui leur permettra de travailler pour n’importe quel employeur au Canada pour une durée maximale de trois ans. De plus, les personnes à charge et les conjoints peuvent demander un permis de travail ou d’études en plus d’un visa de résident temporaire. Le but de ce programme est de permettre aux travailleurs qualifiés du secteur des TI de trouver plus facilement un emploi au Canada.

A lire également