Redacción NIUS

L’été de San Miguel a été prolongé cette année mais Ses jours sont déjà comptés. Les modèles météorologiques l’annoncent en début de semaine prochaine Une tempête se formera à l’ouest du Portugal et atteindra la péninsule ibérique entre mardi et mercredi.

Mais même si ce mardi un front laissera un peu de pluie dans la zone cantabrique et provoquera une forte baisse des températures, Cette baisse ne sera pas encore visible dans le reste du pays. Jusqu’au début de la semaine prochaine la stabilité atmosphérique se poursuivra à des températures élevées que nous vivons.

L’AEMET prévient cependant déjà que le blocus anticyclonique persistera jusqu’aux premiers jours de la semaine prochaine. Puis le front arrivera.

Le changement larrivera avec le pont du Pilar. C’est quand il va falloir sortir les parapluies, surtout dans le nord-ouest de l’Espagne. L’arrivée du front sera accompagnée de un centre dépressionnaire qui pourrait mettre fin à la situation de chaleur qui affecte la péninsule.

On s’attend à ce que pendant la première moitié de la semaine son influence laisser une plus grande nébulosité et des précipitations probables au nord de la Galice, zone cantabrique et environnement pyrénéen.

Mais pour avoir les manteaux, il vaut mieux attendre. Il faut tenir compte du fait qu’octobre est un mois très variable et que les prévisions au-delà de cinq jours peuvent être fausses. Pour l’instant cette semaine, la chaleur continuera, avec des températures qui ne correspondent pas du tout à la saison.

Selon Rubén Campos, porte-parole de l’AEMET, il n’est pas encore possible de préciser quand se produira cette baisse des températures. Pour l’instant, les valeurs diurnes Les températures resteront entre 5ºC et 10ºC au-dessus de la normale dans la péninsule, et autour de 10ºC et 15ºC de plus dans les zones du nord-ouest pour le week-end.

La chaleur cette année est étant un record.

Une chaleur anormale et record

Séville a atteint 38,2ºC ce mardi. La même température qu’à Montoro (Córdoba) lundi. Les deux villes ont battu le record de température maximale dans la péninsule en octobre, puisqu’ils dépassent les 37,5ºC atteints à Marbella en 2014. De plus, ce lundi, la vallée du Guadalquivir a encore dépassé les 36ºC, avec des villes comme Carmona (Séville) où 38ºC ont été enregistrées.

En outre, plusieurs villes ont battu le record de valeurs maximales en octobre pour la deuxième journée consécutive ce lundi, cComme Cáceres, avec 34,6ºC, qui a dépassé les 34,4ºC dimanche ; Aéroport de Cordoue avec 37ºC et 36,8ºC la veille ; Jaén, 33,7ºC et 33,6ºC; Teruel, 33,2ºC et 33,0ºC; et Valladolid, avec 33,3ºC et 32,7ºC atteints la veille. La même chose s’est produite avec les températures minimales, parmi lesquelles se distinguent les 15,5ºC ce lundi dans le port de Navacerrada, un record après avoir dépassé les 14,7ºC précédents.

Selon le porte-parole de l’Agence météorologique nationale (AEMET), Rubén del Campo, la période de températures élevées que traverse actuellement l’Espagne Il fait « extraordinairement chaud » et c’est du jamais vu en un mois d’octobre. Campos explique que cette situation est due à la masse d’air située sur la péninsule, à 1 500 mètres d’altitude.est « la plus chaude de la saison puisqu’il y a des records » et continue de battre des records pour la quatrième journée consécutive.

Cette semaine stable, dans la chaleur

Ce mardi ils descendront des températures allant jusqu’à 15ºC dans la mer Cantabrique par rapport à lundi, même si les 30ºC seront dépassés dans plusieurs zones de la péninsule avec 32ºC dans la moitié sud de la péninsule et des variations comprises entre 36ºC et 38ºC dans la vallée du Guadalquivir ainsi qu’aux îles Canaries, avec plus de 35ºC dans plusieurs d’entre elles. les îles qui auront aussi la présence de brume.

Pour ce mercredi Une légère baisse des températures est attendue dans les tiers est et sud de la péninsule,mais ils augmenteront dans le tiers nord et resteront stables dans le reste. Ainsi, les températures dépasseront à nouveau les 30ºC en plusieurs points et les températures maximales pourraient atteindre entre 34ºC et 36ºC dans le sud de l’Estrémadure, dans le Guadalquivir et dans les îles Canaries.

Campos a expliqué que jeudi et vendredis les hausses de température prédomineront, pAinsi, l’épisode chaud s’intensifiera dans les zones des tiers nord, est et sud, tandis qu’il n’y aura pas de changements majeurs dans le reste, comme aux îles Canaries, qui continueront également avec l’épisode chaud.

De cette manière, les thermomètres dans une grande partie du pays marqueront plus de 30ºC, y compris à l’intérieur des communautés cantabriques, et autour de 34ºC et 36ºC dans plusieurs régions d’Estrémadure et d’Andalousie, en plus du fait que vendredi le Le Guadalquivir pourrait avoir des oscillations entre 36ºC et 38ºC.

Ce week-end, on s’attend à une hausse des valeurs dans la mer Cantabrique, qui pourraient avoir des valeurs supérieures à 34ºC tandis que dans le reste de la péninsule elles diminueront, une baisse qui, selon le porte-parole, sera plus prononcée en l’est. Il a néanmoins précisé que l’atmosphère serait encore très chaude pour cette période de l’année et qu’elle devrait durer jusqu’à mardi prochain, y compris aux îles Canaries.