Redacción digital Informativos Telecinco

Sarah Fergusonla duchesse d’York, a subi une intervention chirurgicale l’été dernier après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein lors d’une mammographie de routine sans présenter aucun symptôme.

Aujourd’hui, six mois plus tard, les médecins ont retiré à Ferguson, 64 ans, un grain de beauté qui s’est avéré être un mélanome malin, la forme la plus courante. grave de cancer de la peautel que publié ce dimanche par ‘The Sun’.

Les médecins ont retiré plusieurs grains de beauté de Ferguson

Ce sont les dermatologues qui ont tiré la sonnette d’alarme et demandé que Ils enlèveront plusieurs grains de beauté de son corps lors d’une chirurgie reconstructive après sa mastectomie, rapporte le journal. Les tests effectués, quelques jours après Noël, ont révélé une mauvaise et inquiétante nouvelle.

La duchesse d’York, qui se rétablit dans une clinique en Autriche ces dernières semaines, subira de nouveaux examens. Cependant, les médecins sont convaincus que le mélanome, qui peut être prolongé à d’autres organes du corps, a été découvert suffisamment à temps pour éviter des problèmes majeurs.

L’ex-épouse du prince Andrew d’Angleterre, troisième enfant de la reine Elizabeth II et du duc d’Édimbourg, exhorte les gens à revoir périodiquement votre corps rechercher des grains de beauté pouvant être cancéreux, vérifier leur taille, leur forme, leur couleur et leur texture, ainsi que l’apparition de nouveaux grains de beauté.

Un porte-parole de Ferguson, selon les médias susmentionnés, a noté qu’« un autre diagnostic si peu de temps après le traitement du cancer du sein est pénible, mais la duchesse toujours de bonne humeur« .

La duchesse est soignée par le Dr Andrew Furness, oncologue au Royal Marsden Hospital de Londres, et le Dr Catherine Borysiewicz, dermatologue au King Edward VII Hospital, également dans la capitale britannique.

A lire également