Vannes : Panorama d’une ville à l’image sereine

Au cœur du Morbihan, entre terres et mers, se niche la ville de Vannes. Cité millénaire et port de charme, cette cité médiévale est souvent plébiscitée pour sa douceur de vivre et ses beautés patrimoniales. Mais la ville de Vannes arbore-t-elle un visage aussi serein qu’il y paraît lorsqu’il s’agit de sécurité ?

Sous le voile historique, un sentiment de sécurité prédominant

Si Vannes revêt un attrait incontestable pour les passionnés d’histoire, les ruelles pavées de sa vieille ville semblent aussi rassurer ses habitants et ses visiteurs. En journée comme en soirée, les familles et les groupes d’amis profitent des terrasses ensoleillées des cafés et des vastes espaces verts sans crainte manifeste.

L’enquête de satisfaction réalisée annuellement par la ville de Vannes révèle un taux moyen de 75% de répondants qui estiment que Vannes est sûre. Une tendance qui se confirme dans les témoignages des résidents et des touristes qui y voient une ville « où l’on se sent en sécurité ».

Des statistiques de criminalité plutôt modestes

Côté statistiques, la ville de Vannes présente des chiffres plutôt rassurants. Avec un taux de criminalité nettement inférieur à la moyenne nationale, Vannes n’apparaît pas comme un endroit à haut risque.

Bien sûr, comme partout, des délits sont commis, des incivilités relevées. Mais de l’avis des forces de police elles-mêmes, la ville n’est pas un haut lieu de la délinquance. Les interventions pour des violences ou des vols restent ponctuelles et les actes graves sont heureusement rares.

Contrôle renforcé en saison touristique

L’afflux estival de touristes attire toujours une certaine délinquance itinérante, particulièrement les vols à la tire ou les escroqueries. Consciente de ce risque, la mairie de Vannes renforce les contrôles en période estivale.

La Police municipale intensifie la patrouille en ville et la Police nationale organise des opérations de contrôle spécifiques. Les surveillances se font aussi plus discrètes avec des patrouilles en civil afin de surprendre les délinquants.

Se sentir à l’abri ne dispense pas de la prudence

Dans l’esprit des Vannetais et des touristes, Vannes n’est pas une ville dangereuse. Les faits de criminalité y restent en effet bien plus rares que dans de nombreux autres endroits en France.

C’est un sentiment de sécurité confirmé tant par les chiffres officiels que par le ressenti des habitants et des visiteurs. Cependant, si ce sentiment est précieux, il ne doit pas pour autant occulter la nécessité de faire preuve de prudence. Même dans les lieux où l’insécurité n’est pas prégnante, il convient toujours d’adopter des comportements préventifs.

En somme, si Vannes n’est pas une ville dangereuse, elle n’est pas exempte de quelques désagréments qui peuvent, malgré tout, gâcher les visites. Il convient donc, comme en tout lieu, de rester vigilant et respectueux des consignes de sécurité.

A lire également