Redacción NIUS

La footballeuse Jennifer Hermoso a présenté lundi un plainte devant le parquet de la Cour nationale contre Luis Rubialescomme le rapportent des sources judiciaires, qui précisent que la déclaration a eu lieu au bureau du procureur général de l’État pour protéger la vie privée de la victime.

Magnifique ha formalisé votre plainte contre le président de la Fédération royale espagnole de football (RFEF), suspendu par la FIFA, pour le baiser qu’il lui a donné après avoir remporté la finale de la Coupe du monde en août dernier à Sydney. Sans cette étape, il était peu probable que la procédure pour un éventuel délit d’agression sexuelle puisse avancer.

Des sources fiscales ont rapporté que la joueuse de l’équipe féminine a comparu hier, mardi, devant la procureure adjointe du Tribunal national, Marta Durántez, du bureau du procureur général de l’État, pour dénoncer formellement Rubiales.

Après la plainte, le Parquet du Tribunal National, qui a offert à Hermoso la possibilité de dénoncer Rubiales pour délit d’agression sexuelle, va bientôt porter plainte contre lui.

La procédure pénale contre Rubiales avance donc, après l’arrêt de la procédure administrative devant le Tribunal administratif des sports. Le TAD n’a pas envisagé d’ouvrir un dossier contre le président de la RFEF pour faute très grave, ce qui a permis au Gouvernement de le disqualifier, mais seulement pour deux infractions graves.

La seule mesure en vigueur contre Rubiales est donc une disqualification de 90 jours de la FIFA. Le gouvernement, par l’intermédiaire du Conseil supérieur des sports, a demandé au TAD une nouvelle disqualification préventive, mais n’a pas encore reçu de réponse. Les dirigeants intérimaires de la RFEF ont demandé la démission de Rubiales, mais ils ne montrent aucun signe d’intention de proposer une motion de censure ou de convoquer des élections pour renouveler l’institution.

A lire également