L’Équateur : entre surveillance accrue et risques rémanents

Le magnifique pays d’Amérique du Sud, l’Équateur, a longtemps été un joyau du tourisme mondial, connu pour sa riche biodiversité, ses paysages époustouflants et une culture enivrante. Pourtant, comme dans de nombreux paradis sur terre, cette beauté tend à masquer certaines réalités plus dures. La question de la sécurité en Équateur est souvent posée, avec des réponses fluctuant entre ‘précaution nécessaire’ et ‘danger imminent’.

Une criminalité omniprésente?

L’Équateur, comme tout autre pays, est confronté à des problèmes de criminalité. Le crime souvent évoqué est le vol à la tire, en particulier dans les zones touristiques de Quito, la capitale, et de Guayaquil. Les pickpockets et les voleurs de sac à main sont fréquents et peuvent profiter des touristes distraits ou imprudents.

Cela dit, est-ce suffisant pour qualifier l’Équateur de pays dangereux ? Certainement pas. Notons toutefois que le pays affiche un taux d’homicide plus élevé que la moyenne mondiale, avec 5.85 pour 100 000 habitants en 2019, selon l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC). Il convient cependant de relativiser ce chiffre par rapport à ceux d’autres pays d’Amérique Latine, où le taux d’homicide est souvent bien plus élevé.

La réponse des autorités

L’Équateur n’a pas ignoré ces problèmes de sécurité. Les autorités ont pris des mesures drastiques pour endiguer la violence et le taux de criminalité, en investissant massivement dans les forces de l’ordre. La présence policière est devenue plus visible, particulièrement dans les zones touristiques.

Des efforts notables ont été consentis pour améliorer la sécurité routière, notamment en instaurant une législation stricte concernant les limites de vitesse et l’alcool au volant. Des campagnes de sensibilisation ont également été menées pour encourager les conducteurs à adopter un comportement plus responsable sur la route.

Précautions nécessaires pour un séjour serein

Les voyageurs prenant la direction de l’Équateur doivent prendre conscience des risques, tout en sachant qu’un séjour paisible est tout à fait possible avec l’adoption de certaines précautions simples. L’adage « mieux vaut prévenir que guérir » n’a jamais été aussi vrai.

Tout d’abord, il est conseillé d’éviter certains quartiers connus pour leur insécurité, surtout après la tombée de la nuit. Ensuite, comme dans de nombreux pays, il est sage de ne pas afficher ostensiblement des signes extérieurs de richesse. Les objets de valeur tels que les bijoux ou les appareils électroniques doivent être conservés hors de vue. De plus, il est nécessaire de ne pas laisser ses bagages sans surveillance et de toujours rester vigilant dans les zones très fréquentées.

D’un pays ‘dangereux’ à une destination ‘sensible’

En somme, le tableau de l’Équateur n’est pas aussi sombre que certains pourraient le décrire. Avec la baisse de la violence et les efforts des autorités, le pays jouit d’une image de plus en plus positive.

Oui, il y a des risques, comme dans toute destination touristique populaire. L’Équateur n’est ni plus ni moins dangereux que de nombreux autres lieux courus du globe. Qualifier l’Équateur de ‘dangereux’ serait donc trompeur et réducteur. Il serait plus exact de le décrire comme une destination ‘sensible’, qui, avec des précautions raisonnables, peut offrir une expérience de voyage riche et exaltante.

A lire également