Juan García Garrido

Quelque chose de très courant lorsque nous conduisons sur des autoroutes et des autoroutes à plusieurs voies est sauter la voie de droite et circulez automatiquement dans les voies les plus à gauche, sans vous soucier de la présence d’une circulation rapide ou lente à proximité de notre véhicule. En fait, c’est une situation qui choque grandement les nouveaux conducteurs, qui quittent les auto-écoles « tatoués » par la nécessité de toujours conduire dans la voie la plus à droite disponible. Il y a aussi le cas du conducteur qui reste sur la voie de gauche, quel que soit le trafic et les véhicules qui le suivent. Les deux situations donnent raison au novice, c’est qu’elles sont pratiques interdites par le code de la route.

La règle à suivre

L’article 31 du Règlement Général de la Circulation précise clairement comment doit être utilisée la voie de gauche : «En dehors de la ville, sur les routes comportant plus d’une voie réservée à votre circulation, vous circulerez normalement dans la voie située la plus à droite, bien que vous puissiez utiliser le reste des voies lorsque la circulation ou les circonstances routières le permettent, sans que gêne le mouvement du véhicule qui nous suit». Cela montre tout à fait clairement que la voie de droite devrait être celle que nous utilisons par défaut, profitant des éléments suivants pour dépasser et manœuvrer. L’exception serait lorsque les conditions de circulation ou les conditions routières ne sont pas favorables, ou que nous devons emprunter une sortie qui n’est accessible que par certaines voies de la route.

Un autre aspect à prendre en compte est que vitesse maximum autorisé est le même dans toutes les voies, et il convient également de rappeler que le dépassement par la droite est également susceptible d’être pénalisé, c’est pourquoi les conducteurs pressés et peu respectueux doivent faire preuve de prudence lorsqu’ils adoptent certains comportements au volant.

Amendes pour conduite sur la mauvaise voie

Par ailleurs, des sanctions sont prévues pour tous ceux qui ne respecteraient pas cette norme. Concrètement, circuler sur la voie centrale peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 200 €, sans préjudice des points de notre carte. De même, un dépassement par la droite pourra également entraîner une amende de 200 €. Ces amendes ne soustraient pas de points au permis de conduire, sauf dans quelques cas, ce qui pourrait signifier perte de 4 points de notre carte.

Ceux-ci sont le cas dans lesquels un dépassement entraînerait une perte de pointsen plus d’une amende financière :

  • Dépasser, mettre en danger ou gêner les véhicules circulant en sens inverse. C’est-à-dire normalement sur les routes conventionnelles.
  • Dépassements aux points de visibilité réduite envahissant la direction opposée : changements de pente, virages, etc.
  • Dépasser mettant en danger les cyclistes : ne pas maintenir une marge latérale d’au moins 1,5 m (ou changer de voie le cas échéant) ou harceler le cycliste (ne pas laisser suffisamment d’espace lorsqu’il nous précède, le minimum étant également de 1,5 m).
  • Dépassez dans les tunnels, à condition qu’ils n’aient qu’une seule voie dans chaque direction.

De cette façon Le comportement que nous devons adopter en conduisant est de toujours aller sur la voie de droite, n’entrer dans le reste des voies que lorsque nous voulons dépasser les véhicules qui nous précèdent, en respectant toujours les limitations de vitesse. Sur le papier, cela semble simple à comprendre et à mettre en œuvre, mais en pratique, nous savons tous que de nombreux conducteurs ne sont pas en mesure de suivre ces directives simples.